Archives pour la catégorie Linux

Installation et test de Swiftfox sous Ubuntu Edgy

Switftfox est un Firefox pour Linux, compilé pour différents types de processeur, donc optimisé.

Des paquets pour Debian sont fournis, et apparemment ils vont très pour Ubuntu Edgy.
L’installation est assez simple, il suffit de rajouter cette ligne dans /etc/apt/sources.list (les dépots non officiels c’est dangereux, blabla …) :
deb http://getswiftfox.com/builds/debian unstable non-free

Le repository contient un paquet par type de proc; il me faut donc déterminer celui installé sur mon pc au boulot :
cat /proc/cpuinfo
model name : AMD Athlon(tm) XP 2800+
(j’ai gardé juste la ligne intéressante.)

S’en suit logiquement un: sudo apt-get install swiftfox-athlon-xp
Et tout impatient que j’étais, je l’ai lancé pour voir ce que ca donnait :-) Première surprise : il reprends tous les réglages de Firefox pour l’utilisateur courant ! Que ce soit bookmarks, extension, thèmes …
Super simple donc, on peut faire cohabiter FF & Swiftfox sans avoir à synchroniser les 2.
Pour ce qui est de l’utilisation, c’est clair qu’on sent la différence ! Le rendu des pages est bien plus rapide, surtout quand il y a beaucoup de javascript et CSS.

Par contre, j’ai rencontré 2 petits problèmes :

  • L’interface est en anglais !

Tous les paramètrages sont repris, sauf la langue … :-)
Le problème se résouds simplement :
- installer ce xpi pour la traduction : ftp://ftp.mozilla.org/pub/mozilla.org/firefox/releases/2.0/linux-i686/xpi/fr.xpi et ca roule.
- changer la langue pour l’interface, en allant dans about:config et en modifiant general.useragent.locale.

  • Pas de plugin flash (cépalibre, capue, reblabla …)

En fait, Swiftfox cherche les plugins dans /usr/lib/mozilla-firefox/plugins
Sauf que le package flashplugin-nonfree qui est sur mon poste n’a pas créé de lien dans ce répertoire (alors que sur mo laptop perso, si, allez comprendre …)
J’ai donc simplement fait ceci :
cd /usr/lib/mozilla-firefox/plugins/
sudo ln -s /var/cache/flashplugin-nonfree/flashplayer.xpt .
sudo ln -s /var/cache/flashplugin-nonfree/libflashplayer.so .

Un petit redémarrage (de Swiftfox! pas du pc! on est pas sous windows là!) et me voilà avec un navigateur optimisé et rapide, en francais, avec le plugin flash !
Je ne pensais pas que je verrais la différence, mais elle est bien présente.
On verra donc à l’usage, mais pour l’instant ca m’a convaincu !

PS: le site officiel est ici http://www.getswiftfox.com/

Badblocks -> Bad Luck

Histoire de bien commencer le week end, samedi matin, mon disque me fait une surprise.
Un plantage bizarroïde, et suite au reboot, impossible de remonter ma partition /home.
C’est pas drôle si des choses comme ca n’arrive pas sur des données importantes…
Après investigation, ce n’est pas LVM qui est en cause, mais apparemment un bloc défectueux sur la partie systeme du systeme de fichier.
Voilà ce que j’ai dans mes logs :

ReiserFS: dm-2: checking transaction log (dm-2)
sd 0:0:1:0: SCSI error: return code = 0x8000002
sdb: Current: sense key: Medium Error
Additional sense: Unrecovered read error
Info fld=0x8544
end_request: I/O error, dev sdb, sector 34112
ReiserFS: dm-2: warning: journal-1212: REPLAY FAILURE fsck required! buffer write failed

Après beaucoup de recherches, je décide déjà de faire une image de la partition avec dd_rescue (un dd qui ne s’arrete pas quand il rencontre des erreurs) :

dd_rescue /dev/mapper/vg2-home /chemin/vers/image

Me voilà avec une image que je peux mounter.
Je passe un coup de reiserfsck dessus et zou, je la monte en loopback.
Et je peux accèder à mes données sans soucis ! :-)
Donc je fais une copie et je peux maintenant lancer l’utilitaire d’analyse de disque de Hitachi/IBM : DFT (Driver Fitness Test), afin de voir si mon disque est HS ou non.
Et l’utilitaire me dit qu’il trouve des secteurs défectueux (surprise …) mais surtout qu’il peut les réparer.
Pourquoi pas, de toute manière j’ai 2 sauvegardes des données maintenant.
Je répare et reboot. Et là, à ma grande surprise, ca a corrigé mes problèmes de mountage !

Bref, c’était si simple…
En passant, j’ai analysé mon disque système et il me le donne comme déféctueux … Super …
Et pour finir, le site pour le retour de garantie semble avoir un problème car il ne retrouve plus mes numéros de série de mes disques…

Bilan du week end :
- des heures passées à restaurer les données, mais maintenant je sais comment faire.
- il faut faire des sauvegardes régulières …
- 3 disques à renvoyer :/
- il faut vraiment faire des sauvegardes régulières
- un système à réinstaller bientôt
- je vais mettre du RAID 5 au retour des 3 disques
- je ferais des sauvegardes régulières malgrès le RAID

Résolution du problème de temps entre Linux & windows ™(c)(r)

Oui j’avoue, j’ai un windows chez moi …
Donc en multiboot avec mon linux (kubuntu pour etre précis, ubuntu avec un desktop basé sur kde, distrib basée elle même sur Debian. Je recommande fortement d’ailleurs)
Et J’avais un petit soucis de synchro du temps entre les 2 OS

En effet, Linux assume que le temps stocké dans le BIOS est en UTC (suivant la config que je lui ai donné)
Et windows de son coté ne veut seulement savoir que le temps est stocké en local dans le bios.

Donc quand je bootais sous windows après linux, je me retrouvais avec 2 heures de décalage.

Du coup, il faut définir sous linux que le temps est en local et non pas en UTC.
Ca se fait lors de l’install, mais impossible de retrouver le script qui fait ca.

Mais en fait c’est tout simple! Il suffit de regarder le fichier « /etc/default/rcS » et on voit :
# Set UTC=yes if your system clock is set to UTC (GMT), and UTC=no if not.
UTC=yes

Donc en changeant UTC=yes par UTC=no tout rentre dans l’ordre.
Voilà, il fallait le savoir, enfin, surtout prendre le temps de regarder ;-)